Vous êtes ici : > Presse

JOURNÉE NATIONALE DU 10 MAI

Le 10 mai est la « journée nationale des mémoires de la traite, de l’esclavage et de leur abolition » depuis 2006.

Cette journée nationale a été choisie sur proposition du comité pour la mémoire de l’esclavage (rapport 2005).

Ainsi que l’indiquait le Président de la République dans son allocution du 30 janvier 2006, le 10 mai « honore le souvenir des esclaves et commémore l’abolition de l’esclavage ».

La France est le premier État et demeure le seul qui à ce jour ait déclaré la traite négrière et l’esclavage « crime contre l’humanité », elle est également le seul Etat à avoir décrété une journée nationale de commémoration. Le 10 mai évoque la déclaration de Delgrès en 1802 et marque aussi le jour de l’adoption à l’unanimité par le Sénat, en deuxième et dernière lecture de la loi de 2001 reconnaissant la traite et l’esclavage comme un crime contre l’humanité.

La ville de Cahors est entrée depuis 2012 dans le cercle restreint des communes célébrant cette journée nationale. Elle a choisi d’honorer la mémoire du député Victor Schoelcher en donnant son nom au giratoire qui précède le pont Louis-Philippe. Victor Schoelcher a été l’un des ardents porteurs de la loi qui a permis l’abolition définitive de l’esclavage en 1848.

POur ce 10 mai 2015, une cérémonie est organisée. Elle recevra la présence de la Préfète du Lot Catherine FERRIER, du maire de Cahors Jean-Marc VAYSSOUZE-FAURE, du Président de la Ligue des Droits de l’Homme Slim LASSOUED, du Président d’Amnesty International Daniel BIROU, du Président du Cahors Gospel Festival Alexandro ATTELLY.

Cahors. Un concert sur le Pont Valentré en 2012

 _MG_0159-bisLe prochain concert du Festival de Gospel aura lieu aujourd’hui sur le Pont Valentré à 18 heures pour écouter le chœur Vocal Colors, avec des chants Negro-spirituals et Gospel. L’émotion et l’improvisation seront au rendez-vous avec ce gospel bluesy, actuel et vivant. A noter aussi, l’intervention de Kathy Boyé à 16h, qui animera une masterclass sur le Pont gratuitement pour tous ceux et celles qui veulent s’essayer au Gospel. Rappelons que le concert et la masterclass sont libres et gratuits. Venez nombreux car sur le fameux pont, ça sera un évènement magique à ne pas manquer! La MJC accueillera Anandha Seethanen le lundi 6 mai à 20h30 avec le spectacle I Have A Dream, phrase tirée d’un pasteur prophétique.

Le chœur One Heart Gospel donnait un concert vendredi soir à 20h30 à l’Espace Valentré.

80 choristes accompagnés de 8 musiciens étaient présents pour offrir leur énergie dans un répertoire riche et varié. Sous la direction de Loïc Geffray à la guitare électrique, les plus grands standards de gospel s’enchaînaient en émerveillant le public. Le très bel «Hallelujah» de Leonard Cohen, repris ensuite par Jeff Buckley, a été un vrai succès ainsi que le célèbre «Amazing Grace» qui donnait des frissons.

Lire la suite sur la Dépêche du Midi

Cahors. 4 500 entrées au festival de gospel

Le Golden Gate Quartet a ébloui le public pour la soirée américaine du Cahors Gospel Festival.

Le gala de clôture du Cahors Gospel Festival s’est achevé en beauté par la soirée américaine, à l’Espace Valentré le samedi 11 mai à 20h30, avec le chœur de l’Université de Pennsylvanie «Essence of Joy» et le fabuleux Golden Gate Quartet.

Les Aurochs, l’équipe cadurcienne de football américain a ouvert la soirée, réalisée et sponsorisée par la Consule des Etats-Unis, Rachel Schneiller car le festival contribue à montrer la culture populaire américaine au-delà des clichés. Le groupe Golden Gate Quartet était d’une élégance et d’une grâce absolue, la chorale d’étudiants «Essence of Joy», sous la direction du Dr. Anthony T. Leach, a tellement fait sensation qu’elle est préssentie par les organisateurs pour revenir au prochain festival.

Lire la suite sur la dépêche du midi

Cahors Gospel Festival : 70 choristes lotois occupent la scène

De gauche à droite : Céline Courret, Sébastien Belmon, Marine Dumens, dirigés par Alexandro Attelly et le chœur Gospel Fever./ Photo DDM A. R.

Toujours dans le cadre du festival Cahors Gospel Festival, l’ensemble de trois chœurs A Lot of Gospel a donné un concert à l’espace Valentré, jeudi soir. En première partie, les choristes de Gospel Fever de Cahors et de Gourdon étaient réunis et ont formé un bel ensemble vocal. Les standards gospel se sont enchaînés pour le plus grand bonheur du public. De jolies prestations des solistes ont pu être remarquées (Sébastien Belmon, Marine Dumens, Christin Cavaillé, Céline Courret, Alexandro Attelly). Les groupes Together Gospel et Altichoeur ont également proposé un magnifique show suivi du bouquet final, soit la réunion des trois chœurs (70 chanteurs) sur scène avec le tube «Stand By Me», interprété par Sébastien Belmon en soliste. Dès le matin, ces trois chorales s’étaient produites dans les centres sociaux de Cahors. Notons qu’une exposition aura lieu prochainement pour célébrer leur passage très apprécié.

Lire la suite sur la dépêche du midi

Cahors Gospel Festival – Alexandro Attelly : le gospel dans le sang

Alexandro Attelly, président du festival de gospel : «Notre festival est un carrefour de rencontres» /Photo DDM, Marc Salvet.

Arrière-arrière petit-fils d’esclave, Alexandro Attelly, homme-orchestre du festival de gospel de Cahors,  a cette musique dans le sang. C’est le son de ses ancêtres… celui de son histoire. Interview d’un passionné…

Président du Cahors Gospel Festival, programmé du 10 au 18 mai, mais dont le prologue a lieu demain sous forme de stages d’initiation, Alexandro Attelly dévoile les nouveautés de cette édition 2014…

Vous avez décidé d’innover cette année. Comment?

En créant Le sillage du festival. Il s’agit de parcours consacrés à la découverte du gospel. Ils sont réservés aux scolaires et aux habitants des quartiers de Terre-Rouge et de la Croix-de-Fer à Cahors.

Lire la suite sur la dépêche

CAHORS GOSPEL FESTIVAL : Les collégiens s’en donnent à cœur joie

Très belle prestation hier à Valentré./Photo DDM. Marc Salvet

Comme des pros.

Les traditionnelles rencontres chorales des collégiens, animées par les professeurs de musique des collèges du département se sont déroulées hier à l’espace Valentré. Avec ferveur, les chorales et l’orchestre, soit 180 élèves, ont chanté du gospel dans le cadre du Cahors Gospel Festival. Ils se sont produits avec le groupe lotois Gospel F(or)Ever.

La suite sur la dépêche du midi

Édition 2014 : Emmanuel Djob enflamme la foule

L’incontestable star du festival de gospel de  Cahors fut Emmanuel Djob. Son concert, samedi, a enflammé la foule. Il a tout donné, en toute liberté.Le public a «kiffé»…

Il n’a pas été le gagnant de l’émission «The Voice», mais il est «The Voice» du gospel en France. Emmanuel Djob évoque son nouveau statut de star. Interview vérité du prince de l’humilité…

Cahors vous adore. Comment expliquez-vous ce plébiscite ?

Sans doute car je m’ investis pour ce festival de gospel. Quand je viens à Cahors, je ne suis pas là pour vivre l’événement seulement en tant qu’artiste mais pour le partager et aussi me rapprocher de tout le monde.

La suite sur la dépêche du midi

Édition 2014 – Concert de clôture – New Gospel Family

NGF

Rideau. Le dernier concert du Cahors Gospel Festival a eu lieu dimanche soir, au foyer Valentré. Devant une salle comble, la formation New Gospel Family pour une clôture en beauté a ainsi succédé à Emmanuel Djob qui a livré une prestation remarquable samedi soir (lire notre édition de lundi).

Et comme la veille donc, le concert a été totalement interactif. Les artistes de New Gospel Family pour une clôture en beauté, à l’instar de Djob, ont fait réagir et chanter le public forcément aux anges. C’était également l’attitude d’Alexandro, Attelly, président du festival de gospel. Des fourmis dans les jambes, il ne manque jamais une occasion de bouger, danser, chanter… bref, transmettre sa passion sans limite pour le gospel.

La dépêche du midi